Le processus d’estimation d’un objet d’art, qu’il soit moderne, asiatique, antique, indien ou autre reste à peu près la même, mais c’est surtout les critères déterminants la valeur d’une œuvre qui changent d’un type d’ouvrage à un autre. C’est pourquoi il est incontournable de passer par un expert afin d’avoir une estimation fiable. La question est donc de savoir comment trouver ces intermédiaires.

En quoi consiste la phase d’estimation ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de connaitre les étapes de l’estimation pour éviter toute arnaque. Ainsi, la première démarche à effectuer consiste à authentifier l’objet. Le spécialiste en estimation va donc commencer par identifier l’œuvre et s’assurer qu’il s’agit d’une originale et non d’une reproduction. Par la suite, il établit la traçabilité de l’œuvre c’est-à-dire l’artiste, la collection à laquelle elle appartient ou encore l’époque de sa réalisation. En effet, il peut arriver que même si la cote de l’artiste est très élevée, certaines périodes sont plus réputées que d’autres, ce qui peut occasionner des écarts de valeur considérables.

Une fois ces deux étapes réalisées, l’expert en art va ensuite déterminer le prix de l’objet sur le marché en fonction de plusieurs critères : format, technique utilisée, état général et conservation de l’ouvrage, pedigree, etc.

Les autres méthodes à connaitre

Si vous cherchez un spécialiste en estimation d’œuvre d’art, vous pouvez également vous rendre sur un site dédié à l’estimation en ligne, comme celui de https://direct-estimations.com. L’avantage avec cette méthode est que vous pourrez obtenir une estimation dans un délai rapide et il peut arriver que l’expert en art ne soit pas obligé de se rendre chez vous.

Outre l’estimation en ligne, souvent gratuite et confidentielle, vous pouvez aussi approcher un antiquaire ou un marchand spécialisé qui vous indiquera la valeur réelle de votre objet d’art. Attention cependant, si vous envisagez de le revendre puisqu’il peut arriver qu’en sollicitant les avis de ce dernier, la future vente soit grillée, c’est-à-dire qu’en prenant conscience de la valeur de l’œuvre, le spécialiste tente de minorer la valeur de l’objet.

La méthode d’estimation traditionnelle

Pour déterminer la valeur d’un objet d’art, quel que soit son type, la première méthode, qui est la méthode traditionnelle, est de faire appel à un spécialiste en estimation. Mais où donc ? Si vous souhaitez vendre l’objet, vous pouvez approcher une maison de vente qui vous proposera les services d’un commissaire-priseur.

Ce dernier après avoir estimé l’œuvre vous proposera une solution de revente efficace ; soit en trouvant un preneur soit en présentant l’objet lors des enchères publiques. Vous pouvez également trouver un expert en art, lorsqu’il s’agit d’une estimation pour une œuvre spécifique (œuvre ancienne…).